Affinités Musique

Baignade Interdite

Loin de l’autoroute balisée des événements musicaux de l'été, Baignade Interdite reprend ses quartiers dans les bassins (vides) de la piscine d’Aiguelèze, à Rivière (Tarn). Avec toujours les mêmes ambitions : celles de défricher, prendre des risques et nous faire découvrir de nouveaux horizons sonores. Des qualités qui forgent peut-être tout simplement la définition d’un  « bon » festival, et que défend avec ardeur Benjamin Maumus, le programmateur.

Par La rédaction de Mouvement

C'est en tentant de mettre bout à bout toutes les extraits sonores des artistes invités pour la prochaine édition qu'une évidence émerge : malgré la diversité absolue des propositions, il y a bien une substance commune qui porte et traverse cet ensemble hétéroclite. C'est en quelque sorte un point de convergence entre le cérébral, et les tripes. Ces musiques occupent pleinement les champs perceptifs, remuent les méninges, nourrissent un imaginaire, mais aussi, elles parlent au corps. Elles animent les corps. Il y ce mot qui revient sans cesse : la transe, l'état second, qui est très certainement une réaction physique, charnelle, à ce qui dépasse et bouleverse l'esprit.   

Donc oui, il y a cette pulse, ces tournes, ces boucles, depuis les baguettes de Julian Sartorius jusqu'aux excès sonores de Gum Takes Tooth. Depuis la caisse claire nerveuse de Shopping à l'ivresse de Borja Flames. De la course de Noyades aux beats bricolés de Paddy Steer. 

Cette année aussi, il y a ceux que nous suivons depuis de années et qui nous font enfin l'honneur d'être à l'affiche : Fumaça Preta, Bob Log III, Han Bennink, Olimpia Splendid. Des douceurs aussi : Ensemble O, Selen Peacock, Clément Nourry...

Et puis, bien sûr, l'étrangeté. S'il ne fallait qu’une unique idée pour nous définir. L'inclassable, le hors-normes. Nous sommes souvent les premiers surpris de ce qui se passe, de ce qui naît sur ce festival. L'invention, source d'émerveillement : Ingar Zach, Noémi Boutin, Alex Mendizabal, Osilasi, Orgue Agnès, 13 Year Cidada... celles et ceux qui renouvellent et questionnent sans cesse leur pratique musicale. 

Cette programmation est conçue comme une trajectoire, un parcours, une expérience, qui réunit, dans les lieux improbables et souvent incongrus, un public curieux et des artistes épris de liberté.

 

 

> Festival Baignade Interdite, du 30 août au 2 septembre, dans la piscine d’Aiguelèze à Rivière (Tarn)