arts visuels

Biennale Némo


03/10 > 09/02/2020 -ÎLE-DE-FRANCE
Par Thomas Ancona-Léger |
© Histoires de fouilles de David Wahl. p. Erwan Floch

Demain, feu le genre humain ? Avec cette question provocante, le nouvel opus de la biennale des arts numérique saute pieds joints dans les deux problématiques du moment : le transhumanisme et la collapsologie. Pour l’occasion, le Centquatre accueille un musée posthumain où les œuvres au- raient continué à fonctionner de manière autonome après la dis- parition de l’humanité (Jusqu’ici tout va bien ?). Et quand Mélodie Mousset cherche par tous les moyens l’accès à son propre corps, Laurent Bazin imagine un futur vi- déoludique où l’humain remplace- rait l’avatar virtuel (Play Me).