arts visuels

Bouchra Khalili


05/06 > 23/09/2018 -JEU DE PAUME
Par Orianne Hidalgo-Laurier | publié le 9 mai 2018
Bouchra Khalili, <i>The Tempest Society</i> Bouchra Khalili, The Tempest Society © Bouchra Khalili et Galerie Polaris, Paris

Avant d’être cinéaste, photographe et sérigraphe, Bouchra Khalili est peut-être une déverrouilleuse d’accès. À la parole d’une part, pour des individus, groupes ou mémoires minimisés par les récits et les décisions officielles : les réflexions d’un marin philippin, les trajectoires d’exilés en Méditerranée et en Floride, le souvenir d’une Alger terre d’accueil pour des mouvements anti-impérialistes et antifascistes internationaux. À la connaissance d’autre part, pour les spectateurs des institutions : elle leur ouvre de nouvelles voies de rencontres.