danse

Extension sauvage


28/06 > 29/06/2019 -COMBOURG
Par Léa Poiré | publié le 6 mai 2019
Danza Permanente de DD Dorvilliers et Zeena Parkins. © D. R.

L’éco-jardinière Sophie Milbeau invite la tribu du festival Extension sauvage à prendre un bain de forêt quand la chorégraphe polonaise Marzena Krzeminska s’invente trois personnages hypersensibles pour engager une Conversation excentrique avec l’environnement. Voir la mer pour la première fois, mettre un bout de terre sur sa langue, toucher le tronc d’un arbre ou une bouse de vache sont pour eux des cataclysmes. François Chaignaud et Marie-Caroline Hominal eux, se transforment en sculptures antiques de jardin lancées dans une battle de hula hoop. Un challenge est aussi lancé entre le paysage et la musique avec la Danza Permanente de DD Dorvillier et Zeena Parkins. Qui de Beethoven ou de la nature hurle le plus fort ? Entre les bosquets ou à l’orée du bois, la danse retourne à l’état sauvage sans pour autant sortir ses griffes ni montrer les crocs.