pluridisciplinaire

Festival d’Automne à Paris


05/09 > 07/02/2021 -PARIS, PARIS
Par Aïnhoa Jean-Calmettes |
© L’étang de Gisèle Vienne. p. Estelle Hanania

Toujours plus tentaculaire, le Festival d’Automne à Paris tire cette année le portrait du chorégraphe Boris Charmatz, retraversant son oeuvre depuis ses premiers pas en duo avec Dimitri Chamblas (À bras-le-corps) jusqu’à ses dernières aventures en espace public (La Ruée). À l’honneur aussi, l’oeuvre symphonique de Joris Lacoste, bien nommée Encyclopédie de la parole, dépliée en suites, parlement ou encore jukebox. Côté théâtre, le metteur en scène Aristide Tarnagda présente quatre de ses pièces dont Plaidoirie pour vendre le Congo ; Gisèle Vienne adapte un drame familial de Robert Walser avec deux comédiennes et quinze poupées. Côté danse, Nadia Beugré ausculte la masculinité virile pour mieux y jeter le trouble ; et Nacera Belaza s’inspire des danses traditionnelles algériennes, poursuivant ses recherches sur la répétition et le vide.