théâtre

Je viens de la nuit où l’on souffre


06/03 > 15/03/2018 -LA LOGE
Par Thomas Ancona-Léger |
© D.R

Olivier Augrond et le collectif Les apaches reviennent avec une création au titre doucereux et romantique. Mais que l’on ne s’y trompe pas : Je viens de la nuit où l’on souffre n’est pas une ténébreuse saillie du grand Al Maari mais bien un vers emprunté à Victor Hugo, dans son poème à Louise Michel, « cette femme plus grande que les hommes ». Un hommage à partir duquel quatre actrices tendent un fil entre la Commune et Nuit debout, pour raconter au quotidien les avancées féministes au cœur de la nuit réactionnaire.