théâtre

Julien Gosselin

Le Marteau et la Faucille


03/10 > 04/10/2019 -ESPACES PLURIELS
Par Thomas Ancona-Léger |
© Le Marteau et la Faucille de Julien Gosselin. p. D. R.

Après Michel Houellebecq (Les particules élémentaires) et Roberto Bolaño (2666), Julien Gosselin poursuit le fil de ses obsessions littéraires en s’attaquant à l’œuvre de Don DeLillo. Loin des neuf heures de Joueurs / Mao II / Les Noms, Le Marteau et la faucille est un monologue d’une heure inspiré d’une nouvelle de l’auteur américain. Une réflexion sur la possession et la perte à travers l’histoire de Jerold Bradway, trader fictif enfermé dans une étrange prison pour délinquants financiers.