festival pluridisciplinaire

La Bâtie


03/09 > 19/09/2021 -GENÈVE
Par Agnès Dopff | publié le 30 août 2021
Showroom de Rébecca Balestra, Igor Cardellini et Tomas Gonzalez © Sabina Bösch
 

 

Pour son édition 2021, le festival de Genève n’hésite pas à mettre le doigt sur les gros maux contemporains. Depuis le divan de son Showroom, Rébecca Balestra ordonne la pause face à la frénésie de l’obsolescence programmée. Avec Never Twenty One, les souvenirs de ceux qui se font tuer dans le Bronx avant d’atteindre leur majorité s’impriment dans le corps de Smaïl Kanouté. La chorégraphe sud-africaine Mamela Nyamza crache son solo Black privilege à la face de l’hypocrite nation arc-en-ciel, en mère noire lesbienne affirmée. Jeremy Nedd et Impilo Mapantsula organisent dans The Ecstatic la rencontre troublante entre danse de résistance à l’apartheid et transe pentecôtiste, toutes deux créées au sein des communautés afro-descendantes. Comptez encore sur The Mountain de l'Agrupación Señor Serrano pour dézinguer la post-vérité, et sur Marlene Monteiro Freitas pour plonger des deux pieds dans le théâtre du chaos.