théâtre

La beauté du geste

de Nathalie Garraud et Olivier Saccomano


03/10 > 18/10/2019 -CDN MONTPELLIER
Par Thomas Ancona-Léger |
© La beauté du geste de Nathalie Garraud et Olivier Saccomano. p. Jean-Louis Fernandez

Une traverse blanche découpe le public en deux. Au milieu, les acteurs, exposés sous toutes les coutures, et de part et d’autre, le public qui se regarde en miroir. Avec ce dispositif original, les deux metteurs en scène développent une fresque en trois actes sur l’autorité et sa rhétorique. Partant d’une répétition, les acteurs se meuvent en CRS avant d’être jugé par un tribunal pour « trouble à l’ordre public ». Dans cette mise en abime du simulacre, le théâtre attire à lui les grandes institutions avec, peut- être, l’espoir d’en destituer la violence intrinsèque.