théâtre

Le silence et la peur

de David Geselson


14/01 > 17/01/2020 -THÉÂTRE DE LORIENT
22/01 > 29/01/2020 -THÉÂTRE NATIONAL DE BRETAGNE
04/02 > 05/02/2020 -LA COMÉDIE DE REIMS
11/02 > 12/02/2020 -THÉÂTRE D'ARLES
18/02 > 19/02/2020 -ESPACES PLURIELS
27/02 > 08/03/2020 -THÉÂTRE DES QUARTIERS D'IVRY
Le 23/03/2020 -L'EMPREINTE
25/03 > 31/03/2020 -THÉÂTRE DE LA CITÉ
20/04 > 29/04/2020 -THÉÂTRE DE LA BASTILLE
05/05 > 06/05/2020 -LA ROSE DES VENTS
Par Aïnhoa Jean-Calmettes |
Le Silence et la peur, de David Geselson. p. Dorothea Lange

David Geselson n’a pas peur des histoires compliquées, ni de la densité de l’histoire. Et c’est par le truchement des premières qu’il entre par effraction dans le palimpseste de la seconde. À travers un dialogue imaginaire avec son grand-père, il retrace la difficile construction de l’État d’Israël, dans l’intimité amoureuse du salon d’André Gorz, il explore la pensée tortueuse de ce précurseur de l’écologie politique. Pour sa nouvelle création, il s’attaque au monument artistique et révolté de Nina Simone, et ce sera toute l’histoire coloniale qu’il embrasse dans son sillage.