arts visuels

L’Envol


16/06 > 28/10/2018 -LA MAISON ROUGE
Par Orianne Hidalgo-Laurier | publié le 9 mai 2018
François Burland, <i>Fusée Soviet Union</i> François Burland, Fusée Soviet Union © Romain Mader et Nadja Kilchhofer

L’ultime exposition de la Maison Rouge sonne comme une promesse qui rompt l’amertume de voir fermer un lieu hors des sentiers proprets de l’art contemporain. Le commissariat (Antoine de Galbert, Barbara Safarova et Bruno Decharme) réunit plus de 200 œuvres pour réveiller les aspirations icariennes. Qu’ils soient classifiés comme modernes, contemporains, bruts, singuliers ou anonymes, les artistes ont tous ici le point commun de refuser les règles imposées, à commencer par les limites du corps. Les uns portraitisent des êtres chimériques (Henry Darger, Kiki Smith) quand d’autres les incarnent en fabriquant des prothèses sur mesure pour transcender le squelette et les lois de la gravité (Rebecca Horn, Philippe Ramette). Certains s’adonnent à la conception de machines à voyager (Vladimir Tatlin, Panamarenko), d’autres multiplient les croquis et plans (Hans-Jörg Georgi, Karl Hans Janke). Et puis, il y a ceux qui foudroient par leurs visions omniscientes (Adolf Wölfli).