danse

Les Hivernales

40ème édition


02/02 > 03/03/2018 -LES HIVERNALES

3 bonnes raisons... de passer l’hiver à Avignon

 

1 Pour prendre de la hauteur. Yoann Bourgeois ouvre au vertige avec Minuit et Antoine Le Ménestrel gravit l’Eglise des Célestins pour un hommage revisité à Trisha Brown.   

2 Pour faire un sort définitif à 2017. Dans la pièce du même nom, Maguy Marin tranche dans le vif de l’époque en s’attaquant à l’aliénation capitaliste.

3 Pour trinquer aux 40 ans des Hivernales et aux 60 balais de Daniel Larrieu, qui fait de son âge le point de départ de Littéral, journal chorégraphique en trois parties.

 

 

 

 
© Yoann Bourgeois, Minuit - Tentatives d'approches d'un point de suspension