arts visuels réservé aux abonnés

Phoenix

Hommage à Babou au Frac Aquitaine

Babou
01/02 > 27/04/2013 -FRAC AQUITAINE

En hommage à Christian Baboulène, le Frac Aquitaine accueille l'exposition Chromoscopie d'iconophile du 1er février au 27 avril.

 

Par Anthoni Dominguez | publié le 29 janv. 2013
Babou, Golf, 1983, © Babou, Coll. Frac Aquitaine.

Ayant participé dans les années 1970 à l’aventure de la Figuration narrative, avant de s’en détacher, Christian Baboulène, plus connu sous le pseudonyme de Babou, a développé une œuvre hétérogène composée de multiples séries. Des bastides d’Aquitaine en passant par les chapelles byzantines ou les minarets, l’artiste, décédé en 2005, a légué une œuvre qui se situe à la croisée de son histoire personnelle, de ses voyages, mais aussi des bouleversements subis par son médium à l’issue de la modernité artistique.

Technicien émérite et grand coloriste, Babou a développé une peinture à la fois silencieuse et rigoureuse qui observe des règles précises, procédant par grands à-plats et employant des couleurs froides à la gamme volontairement limitée. S’attachant tout particulièrement à définir et à saisir ses objets au travers du traitement de la valeur chromatique, l’artiste a fait de sa pratique son propre sujet de recherche, s’intéressant plus à produire une forme de sensualité visuelle qu’une stricte représentation mimétique du réel. Placée sous le commissariat de Mathieu Mercier, jadis étudiant aux côtés du défunt créateur, Chromoscopie d’iconophile est la première exposition rétrospective d’envergure dédiée à l’œuvre de Babou depuis sa disparition.

Du 1er février au 27 avril, le Frac Aquitaine accueille ce projet sous forme d’hommage, en donnant la part belle à plusieurs décennies de création et de remise en question de la peinture comme de ses critères d’évaluation. Si elle demeure étrangement méconnue aux vues de ses qualités, l’œuvre de Babou emprunte désormais les voies d’une reconnaissance quelque peu tardive mais indispensable.

 

Chromoscopie d’iconophile, du 1er février au 27 avril au Frac Aquitaine, Bordeaux.