festival danse

Printemps de la danse Arabe


22/03 > 28/06/2019 -INSTITUT DU MONDE ARABE
Par Léa Poiré | publié le 1 mars 2019
<i>Les Architectes</i> de Youness Atbane et Youness Aboulakoul Les Architectes de Youness Atbane et Youness Aboulakoul © Youssef Bachat

 

 

Soulevant le fait que le monde chorégraphique invisibilise par omission certaines esthétiques et géographies, le Printemps de la danse Arabe fait fleurir dans la capitale sa seconde édition. En pleine crise artistique, deux hommes, Youness Atbane et Youness Aboulakoul, munis d’un carton, jouent aux Architectes en bâtissant un équilibre précaire. La prétendue stabilité est aussi celle de Adel El Shafey qui, dans Logos, danse ce qui se brise et ce qui chute dans le corps d’un jeune homme basculant vers la radicalisation. En ce printemps, de nouvelles formes de renaissances bourgeonnent, suspendant un temps les violences de l’exil, de la perte et des conflits.