festival pluridisciplinaire

Trente Trente

Les Rencontres de la forme courte


18/01 > 31/01/2019 -BORDEAUX ET ALENTOURS
Par Orianne Hidalgo-Laurier |
© 10 de Claudio Stellato. p. Hubert Amiel

Les cercles concentriques de l’onde plongent le regard, voire le corps entier, dans un état méditatif parfois très profond. Imaginez si des images s’y forment et s’y succèdent en prime ! À l’image de cette installation chorégraphique de Fabrice Lambert (Gravité), le festival Trente Trente immerge dans une multitude d’univers. Avec Marcela Santander Corvalán, on déplie les gestes enfouis dans le corps d’une femme (Disparue) tandis qu’Isabelle Jelen réveille les chants ancestraux des Indiens d’Amérique du Nord (Étude en rouge). En grattant les strates du jonglage jusqu’à l’Égypte antique avec Elsa Guérin (Exposition), on réécrit une histoire de l’art à travers les postures. Possibilité de s’ensevelir dans l’argile avec Olivier de Sagazan, en réponse aux louvoiements identitaires du « débat public »