festival

Uzès danse


14/06 > 22/06/2019 -
Par Wilson Le Personnic |
Savušun de Sorour Darabi © Otto Zinsou
Résolument axée sur le corps comme vecteur d’images, cette 24e édition fait la part belle à la notion d’héritage et d’identité. 
Le chorégraphe iranien Sorour Darabi y présente le beau et violent Savušun, inspiré des rituels commémoratifs chiites, le Brésilien Thiago Granato bouscule la réalité et convoque les fantômes de chorégraphes pas encore nés dans le guttural Trrr, tandis que Pol Pi présente Alexandre, solo dans lequel l’enregistrement sonore d’une langue indigène brésilienne réveille une expérience de transition corporelle.