danse Temps-Fort

Vaga-bondages


26/01 > 05/03/2021 -THÉÂTRE DE CHAILLOT

En attente d’informations

Par Agnès Dopff |
© Danse mutante de Mélanie Demers. p. Mathieu Doyon

Après le chaos de cette année 2020, les Vaga-bondages du Théâtre de Chaillot tombent à point nommé. Alors que Michèle Noiret organise avec Le Chant des ruines la survie de cinq danseurs, lâchés dans un monde en proie au désordre le plus total, dans lequel il s’agira d’apprendre à faire feu de tout bois, les deux autres chorégraphes invitées s’évertuent à dégager l’horizon. À travers une création écrite en « relais », l’artiste canadienne Mélanie Demers signe avec Danse mutante une forme littéralement cosmopolite, où l’on assiste à l’interprétation par deux danseurs d’une même partition, trois fois transformée par la transmission à des chorégraphes maliennes, états-uniennes et néerlandaises. Avec A F T E R, enfin, Tatiana Julien s’applique avec ses huit interprètes à préparer un monde d’après qui ne ferait pas trop mal au crâne.