rect_seuilintime2011.jpg
dossiers Théâtre réservé aux abonnés

Seuils de l'intime

Le parcours itinérant Intersection questionne la relation du spectateur aux espaces scénographiques présentés, qui tendent à faire affleurer l'intime dans le spectaculaire.
Par Léa LESCURE publié le 26 juin 2011
Intersection est un labyrinthe de trente boîtes étroites abritant des installations d’artistes venant de différentes disciplines (arts visuels, chorégraphie, design, mode, installations sonores, vidéo). Chaque boîte a, en moyenne, les proportions de deux mètres sur trois mètres sur trois, et est investie en continu durant la journée : le temps est extensible et l’espace réduit. (...)