Publicité

Vue de l’exposition Supportive, Vue de l’exposition Supportive, © Blaise Adilon (collection du Musée d'art contemporain de Lyon).
Critiques arts visuels réservé aux abonnés

Changement hypnotique

Gustav Metzger conçoit l’objet esthétique en tant que forme évolutive, soumis au principe d’auto-destruction. Défendant l’idée de collaboration entre l'artiste, le scientifique et l'ingénieur, il expose au Musée d’art contemporain de Lyon jusqu’au 14 avril.

Par Valérie Da Costa publié le 5 mars 2013

 

Le Musée d’art contemporain de Lyon (Mac) présente actuellement trois expositions : Amoy/Xiamen (Huang Yong Ping) ; Laps (Latifa Echakhch) ; Supportive, 1966-2011 (Gustav Metzger). Celles-ci sont à considérer comme trois objets autonomes qui n’ont rien à voir les uns avec les autres, tant d’un point de vue esthétique qu’intellectuel. (...)