<i>Rapport sur moi</i>, mise en scène Matthieu Cruciani, Rapport sur moi, mise en scène Matthieu Cruciani, © Jean-Antoine Raveyre.
Critiques Théâtre littérature

Fidèle trahison

Olivia Grandville / Manuel Vallade / Grégoire Bouillier / Matthieu Cruciani

Cette saison, on croisera deux fois les romans de Grégoire Bouillier au théâtre. Deux  mises en scène radicalement opposées qui interrogent la transposition de la littérature romanesque au plateau.

 

Par Aïnhoa Jean-Calmettes publié le 16 mai 2014

 

Sous leur apparente neutralité, les romans de Grégoire Bouillier ouvrent des endroits de doutes. Permettant d’avoir prise sur le texte, ces angles morts représentent aussi un risque pour la mise en scène. Une complexité qui n’a pourtant pas effrayé Manuel Vallade et Olivia Grandville qui se sont emparés de l’Invité mystère en octobre 2013 au festival ActOral. Pas plus que Matthieu Cruciani qui reprend pour Théâtre en Mai son adaptation de Rapport sur moi, créé en 2012 à la Comédie de Saint-Etienne dont il est artiste associé.

 

Rapport sur moi, de Grégoire Bouillier, éditions Allia, 2002, 160 pages, 6,20 €.

Mise en scène par Matthieu Cruciani, du 30 mai au 1er juin au Théâtre Dijon Bourgogne (festival Théâtre en Mai).

L’Invité Mystère, de Grégoire Bouillier, éditions Allia, 2004, 112 pages, 6,20 €.

La mise en scène par Oliva Grandville et Manuel Vallade a été présentée les 11 et 12 octobre 2013 à Montévidéo (festival ActOral) et sera reprise au Théâtre Universitaire de Nantes en Février 2015.