Olivier de Sagazan, Transfiguration, Olivier de Sagazan, Transfiguration, © Didier Carluccio.
Critiques divers réservé aux abonnés

Figures d'outre-corps

Dans les performances d'Olivier de Sagazan, le visage perd sa face. Il est l'invité des prochaines Rencontres improbables, festival de performances à Bayonne.

Par Dominique Vernis publié le 20 déc. 2011

Une béance, qui n’est pas un creux, qui n’est pas un affaissement. Une béance au contraire saturée de matière terreuse, argileuse, et qui œuvre au « disparaissement » de la figure. Dans les performances d’Olivier de Sagazan, le visage perd sa face. N’est plus que métamorphose, atteignant d’étranges vestiges de ressemblance défigurée. (...)