rect_la-confusion_giovannicittadinicesi_029.jpg
Critiques Théâtre réservé aux abonnés

Souvenirs confus

Avec La Confusion, Karelle Prugnaud met en scène un texte de Marie Nimier qui dépeint deux personnages, Sandra et Simon. Entre souvenirs, solitude et accumulations.
Par Mathilde de La Bardonnie publié le 28 mars 2012
« Effrayant ce qu'on peut accumuler », constate assez vite l'héroïne apparue tout d'abord blottie dans une amas de peluches, une quantité effarante de peluches, des rouges, des bleues, des blanches, des vertes : de l'ours géant au lapin nain en passant par la girafe. Le plateau en est entièrement recouvert. Oui : « Effrayant ce qu'on peut accumuler. (...)