rect_robynorlin.jpg
Critiques Danse réservé aux abonnés

Vénus noire

La dernière pièce de Robyn Orlin traite de la Vénus Hottentote. La chorégraphe semble galvanisée par ce thème, au comble de la remise en cause des représentations, entre le privé et le politique.
Par Gérard Mayen publié le 29 nov. 2011
 La représentation de ...have you hugged, kissed and respected your brown Venus today ? se termine.  A l'écran apparaît l'épitaphe : Sara Bartman 1789-2002. Dans un mental français, pareilles dates intriguent : 1789, puis 2002 ? Il faut quelques secondes pour les décrypter, par voie de suppositions. (...)