WAX de Tidiani N'Diaye ©Pierre Planchenault
Entretiens Danse réservé aux abonnés

Tidiani N'Diaye

À travers des créations où les objets du quotidien ne sont jamais bien loin, le chorégraphe Tidiani N’Diaye tisse une esthétique teintée de ses expériences de vie en France et au Mali. Avec WAX, pièce présentée à l’Atelier de Paris dans le cadre du festival June Events, il tire le fil historique de ce tissu emblématique et rapièce avec minutie des pans de mémoires coloniales oubliées.

Par Agnès Dopff publié le 11 mai 2021

Formé à la danse contemporaine au Mali, où il est né, Tidiani N’Diaye refuse qu’on lui fasse porter la casquette « d’artiste africain ». Le jeune chorégraphe y tient : la danse est son premier pays. Il y vient à Bamako en 2005, où il suit l’enseignement de la chorégraphe haïtienne Kettly Nöel. (...)