Vidéos Danse

Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas

Besoin de se mettre la tête à l’envers ? Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas le court-métrage de Andrea Baglione et Madeleine Fournier renverse les images et fait grimper la température. 

Par Léa Poiré publié le 27 nov. 2020

Filmées en camera obscura - un outil optique archaïque qui permet d’avoir une projection inversée grâce au passage de la lumière par un petit trou - cinq figures en tenues d’été dans un champ, aussi fantomatiques qu’un mirage, se prêtent à une drôle de cérémonie. Sur fond de musique baroque d’Henry Purcell remixée par Clément Vercelletto, ce volet cinématographique du spectacle La Chaleur de Madeleine Fournier, est à découvrir pendant une semaine sur le site de Mouvement. 

 

 

 

> La Chaleur de Madeleine Fournier, le 27 janvier à Montévidéo dans le cadre du festival Parallèle, Marseille ; du 5 au 7 février à l'ADC Genève, dans le cadre du festival Antigel ; les 10 et 11 février à l'Atelier de Paris, les 25 et 26 février à La Raffinerie, Charleroi Danse ; les 16 et 17 mars au TU, Nantes ; en juin au Centre d'art BUDA, Courtrai