danse

Festival Flamenco


13/01 > 22/01/2022 -THÉÂTRE DE NÎMES
Par Léa Poiré | publié le 24 nov. 2021
Pedro El Granaíno © © D.R.
Avec ses arènes, ses férias et Picasso qui venait y voir des corridas, à Nîmes, il flotte toujours un petit parfum d’Espagne. Chaque mois de janvier, la ville accentue encore davantage ses tendances andalouses avec son célèbre festival de Flamenco, mélange de styles authentiques et contemporains. La talentueuse Rocío Molina déclare sa flamme chorégraphique à la guitare avec un solo extrait de sa Trilogía sobre la guitarra. Il faut dire que la guitare Flamenca, plus accentuée, plus percussive, plus petite et plus légère que sa cousine classique, est un incontournable de cet art pluridisciplinaire. Le jeune tocador virtuose Dani de Morón, fait  glisser ses doigts agiles sur les cordes de l’instrument au gré d’une soirée carte blanche, quand le cantador chevronné Pedro El Granaíno fait entendre toute la profondeur des volutes de sa voix.