danse arts visuels

Kara-da-kara

de Azusa Takeuchi


28/01 > 29/01/2022 -MAISON DE LA CULTURE DU JAPON
Par Léa Poiré | publié le 17 janv. 2022
Kara-da-kara de Azusa Takeuchi © Pierre Ricci

Selon la manière qu’on aura de réunir ou de séparer les syllabes de cette courte phrase, en japonais, « kara-da-kara » signifiera autant « par le corps » que « parce que c’est le corps » ou encore « parce que c’est le vide ». La chorégraphe Azusa Takeuchi a inventé ce jeu de mot pour traduire la qualité de présence fugace, fragile et pourtant tangible des êtres. Dans une forêt de 81 ampoules à filaments suspendues au plafond, et accompagnée des voix de son père et de son frère tous les deux décédés, la danseuse navigue à vue. Installation visuelle et sonore autant que spectacle de danse, son Kara-da-kara invite à déplacer le regard sur le corps pour le considérer tel un « récipient contenant l’âme », selon la pensée confucianiste du maître Issai Satō, chère à Azusa Takeuchi.

  • agenda

    SNAP ! festival


    27/05 > 28/05/2022 BEURSSCHOUWBURG
    Le 29/05/2022 CINÉMA NOVA
  • agenda réservé aux abonnés

    Miramar


    13/01 > 14/01/2022 BONLIEU
    Le 22/01/2022 LE PARVIS
    26/01 > 28/01/2022 THÉÂTREDELACITÉ
    11/02 > 12/02/2022 THÉÂTRE DE NÎMES
    05/03 > 06/03/2022 OPÉRA DE LILLE
    18/03 > 19/03/2022 THÉÂTRE DE LORIENT
    11/04 > 14/04/2022 CENTQUATRE
    Le 03/05/2022 LE BATEAU FEU SCÈNE NATIONALE DUNKERQUE
    09/06 > 10/06/2022 L'ARCHIPEL, SCÈNE NATIONALE DE PERPIGNAN