Opéra

Les Éclairs


02/11 > 08/12/2021 -OPÉRA COMIQUE
Par Alexandre Parodi | publié le 2 nov. 2021
Vue du spectacle, Les Éclairs, Jean-Christophe Lanièce incarnant Gregor © p. Stefan Brion

New York, début XXe, les foules se massent autour d’un homme. Il s'agit de Nikola Tesla, scientifique aussi génial que marginal qui révolutionna le domaine de l'électricité par l'invention du courant-alternatif. C’est le destin exceptionnel de ce personnage que raconte l’opéra Les Éclairs, dont le livret écrit par Jean Echenoz1 est adapté de son propre roman, Des Éclairs, paru en 2010 aux Éditions de Minuit. Tout va très vite dans la vie de Gregor (c'est ainsi que l'écrivain rebaptise son personnage). Il a donc fallu au compositeur Philippe Hersant suivre ce rythme effréné : pas d'ouverture, pas d'entracte, tout s'enchaîne. Quant au metteur en scène, Clément Hervieu-Léger, il s'adapte au mouvement par la multiplication des décors. Sous sa direction, le New York des années 1900, avec ses gratte-ciels et leurs architectures d'acier, devient un personnage à part entière. Premier théâtre d'Europe à avoir bénéficié d'un équipement tout électrique, c'est tout naturellement que l'Opéra Comique accueille le destin de Nikola Tesla, l'homme qui dompta les éclairs.

1. Lire l'entretien avec Jean Echenoz sur Mouvement.net