festival pluridisciplinaire

Les Rencontres à l’échelle


09/11 > 28/11/2021 -MARSEILLE, BOUCHES-DU-RHÔNE
Par Orianne Hidalgo-Laurier | publié le 15 oct. 2021
The power of the fragile de Mohamed Toukabri © D. R.

La course à la présidence se prépare, apportant son lot de litanies identitaires sur les plateaux télé. Aux Rencontres à l’échelle, on fait entendre d’autres récits où des réalités géopolitiques se mêlent aux expériences intimes et collectives que les artistes en font. Ce sont les voix de Yves Mwamba et Michael Disanka qui portent avec elles celles des militants des droits humains en RDC pour l’un, de sa génération exorcisant les cicatrices de la guerre pour créer de nouveaux horizons à Kinshasa pour l’autre. Ce sont les langues de Salim Djaferi et du duo formé par Alice Carré et Margaux Eskenazi qui se réapproprient le français pour en subvertir les logiques coloniales. Ce sont les corps amoureux chorégraphiés par Ali Chahrour et ceux célébrés par Frédéric Nauczyciel envers et contre les doctrines sociales, religieuses et politiques, d’un territoire et d’une scène à l’autre.