Critiques arts visuels réservé aux abonnés

Plastiques Sonores

Tout au long de sa deuxième édition Hear and Now, qui se déroule jusqu'au 26 juin, le festival Parisonic ouvre ses écoutilles à l'espace localisé, aux arts plastiques et au salon d'écoute franco-australien Magnetic Traces. Un nouveau rouage dans un mécanisme ambitieux de promotion des arts sonores.
Par Laurent Catala publié le 17 juin 2011
L’an dernier, le festival Parisonic avait investi le Jardin d’Alice, dans le XVIIIe arrondissement de Paris, un havre de verdure libertaire dissimulé au milieu de la frénésie urbaine. Pour sa seconde édition, c’est dans les murs de l’espace d’exposition des Instants Chavirés, à Montreuil, que Philippe F. (...)